Règles de programmation

Dans le cours qui va suivre, nous allons utiliser un pseudo-langage, comportant toutes les structures de base d'un langage de programmation.

Article lu   fois.

L'auteur

Site personnel

Liens sociaux

Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

I. Introduction

Un programme doit être le plus lisible possible, de manière à ce que n'importe qui d'autre que l'auteur soit capable de comprendre ce que fait le programme rien qu'en le lisant. Pour cela, il faut suivre quelques règles :

  1. Le nom des variables doit être significatif, c'est-à-dire qu'elles indiquent clairement à quoi elles servent.
  2. Un algorithme ne soit pas être trop long, sinon il faut le découper en fonctions et procédures.
  3. Les structures de contrôle doivent être indentées, c'est-à-dire, par exemple, que les instructions qui suivent le ALORS doivent toutes être alignées et décalées d'une tabulation par rapport au SI. Il en est de même pour les répétitives.
  4. À chaque imbrication d'une structure de contrôle, on décale d'une tabulation.
EXEMPLE MAL ECRIT
Sélectionnez
ENTIER a,b,c,i,j,k
TABLEAU CAR tab(10)(20)

i <--1 ; a<--0 ; b<--0
FAIRE
SI (tab(i,j)<>'')
ALORS
c <-- 0 ; a <--a + 1
j <-- 1
TANTQUE ((j <20) ET (c <> 0)) FAIRE
SI tab(i,j) = 'X' ALORS c <--0 FSI
j <--j + 1
FTQ FSI
SI (c=0) ALORS b <--b +1 FSI
i <-- i +1
JUSQUA (i > 10);
EXEMPLE MIEUX ECRIT
Sélectionnez
ENTIER i,j;
ENTIER nbmots, nbavecx;
BOOLEEN trouve;
TABLEAU CAR mts(10) (20);

i <--1 ; nbmots <--0 ; nbavecx <--0 ;
FAIRE
  SI (mots(i,j) <> '') ALORS
       trouve <-- FAUX ;
       nbmots <-- nbmots +1 ;
       j <--1 ;
    TANTQUE ((j<20) ET (NON trouve))
      FAIRE
        SI (mots(i,j)='X' ALORS
          trouve <-- VRAI
        FSI
     FTQ
      SI trouve ALORS nbavecx <-- nbavecx + 1 ; FSI;
  FSI
i <-- i +1 ;
JUSQUA (i >10)

II. Caractères utilisés

  1. Les majuscules A....Z
  2. Les minuscules a....z
  3. Les chiffres 0.....9
  4. Les signes = < > ' () [] * + - / , ; : / . Espace

Aucune distinction entre les majuscules et les minuscules n'est faite

III. Mots réservés et symboles

Les mots réserves sont les mots prédéfinis du langage algorithmique.

Ces mots ne pourront pas être employés pour définir d'autres objets du langage.

alors autrecas booleen caractère
choix constantes créer de
début détruire div écrire
enregistrement entier entrée et
faire faux fermer fichier
fin finchoix finenregistrement finfichier
finsi fintantque fonction indexé
jusqu'à lire mod non
null ou ouvir pointeur
positionner procèdure programme quelconque
réel répéter retourner si
sinon sortie sur tableau
tantque types variables vrai

Les symboles prédéfinis sont des compositions de signes qui ont un sens particulier dans le langage algorithmique.

:= >= //
< > <= ->

IV. Identificateurs

Les identificateurs sont les noms qui seront donnés aux différents objets déclarés dans un algorithme. Ils peuvent être, une suite de chiffres, de lettres (minuscules ou majuscules) et de soulignés, de longueur quelconque, commençant forcément par une lettre.

An98 compte_dif SDSDSD s2011 [t_v_a]

On ne fait pas la distinction entre les majuscules et les minuscules : nbr_table, NBR_Table, Nbr_Table, représente le même identificateur.

V. Fonctions et Procédures

  1. On doit toujours être capable de donner un nom significatif à une procédure ou à une fonction.
  2. Le nombre de paramètres ne doit pas être trop grand (en générale <5) car celui nuit à la lisibilité du programme.
  3. Une procédure ou une fonction doit être la plus générale possible de manière à pouvoir être réutilisée dans d'autres circonstances.
  4. Si le but d'une procédure est de calculer une valeur simole, il est préférable d'en faire une fonction.
  5. Il est souvent plus clair d'écrire une fonction booléenne plutôt qu'une condition complexe.

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Les sources présentées sur cette page sont libres de droits et vous pouvez les utiliser à votre convenance. Par contre, la page de présentation constitue une œuvre intellectuelle protégée par les droits d'auteur. Copyright © 2005 Gilles Louïse. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.